L'EQUIPE FANION AU BOUT DU SUSPENSE

27 mars 2018 - 00:04

Samedi soir, l'équipe fanion se déplaçait à Romagnat, qui n'a perdu qu'un seul match depuis l'affrontement du match aller. La 1ère période était équilibée même si le BDF aurait pu prendre l'avantage avec plus d'efficacité. Après la pause, le jeu devenait plus décousu. Alors que la barre transversale les avait sauvé, les locaux ouvraient le score sur un contre à 5 min de la fin malgré la sortie d'Alexandre Jourdain, auteur d'un bon match. Les joueurs de la fusion trouvaient néanmoins les ressources pour égaliser grâce à Emilien Jourdain sur une passe en profondeur de Kevin Ozouf. Le match se clôturait sur ce score nul (1-1), résultat logique pour les deux formations.


Au même moment, la réserve accueillait Gennetines, concurrent au maintien. Soucieux de ne pas passer au travers de son entame de match comme la semaine passée, les noirs et bleus mettaient la pression d'entrée. Ils étaient logiquement récompensés sur un superbe centre de Gary Eyraud que reprenait Julien Oger du plat du pied. Ce même Julien Oger doublat la mise peu de temps après d'une frappe croisée. La 2e mi-temps était hâchée par de nombreuses décisions arbitrales qui agaçaient les visiteurs. Les joueurs du BDF restaient calmes. Ils profitaient d'un pénalty généreux transformé par David Nogueira pour faire le break. Dans les dernières minutes, David Nogueira scellait le sore sur une offrande de Julien Oger. Victoire (4-0) qui conforte l'équipe B dans son objectif de maintien.


Le lendemain, l'équipe C avec un effectif amoindri n'avait pas la tâche facile en se rendant sur le terrain de Lignerolles qui avait l'occasion de prendre la 1ère place de la poule. Avec un avantage logique de 2-0 à la pause pour les locaux, la tâche s'annonçait difficile. La 2nde période fut plus équilibrée. Malheureusement, sur leur temps fort, les joueurs du BDF encaissaient un 3e but. Pas abattus pour autant, ils continuaient d'aller de l'avant et étaient justement récompensés avec une réalisation de Geoffrey Beaudouin. Alors qu'ils avaient la balle du 3-2, ils encaissaient finalement un 4e et dernier but sur pénalty. Défaite (1-4) sévère mais logique.

Commentaires